Arthrose cheval

L'ostéo-arthrose (1), plus communément appelée "arthrose", est une maladie articulaire courante non seulement chez les humains, mais aussi chez les chevaux ! Avec la pratique de l'équitation, les différentes disciplines telles que le saut d'obstacles, le dressage, le complet, les courses, le spectacle, ou encore le barrel racing, mettent à rude épreuve les articulations des chevaux, nécessitant ainsi un encadrement et des soins appropriés, notamment en matière de préparation, d'échauffement et de physiothérapie.

L'arthrose est une maladie dégénérative progressive du cartilage des os d'une articulation. Elle se manifeste chez le cheval par des raideurs, des boiteries, des difficultés à se déplacer, voire même à s'alimenter, en fonction de son stade.

Contrairement à ce que l'on pense souvent, l'arthrose ne touche pas uniquement les chevaux âgés. Les jeunes chevaux sont également sujets à cette affection lorsque leurs articulations sont soumises à une forte sollicitation due au travail. En effet, l'arthrose est une maladie multifactorielle où la vieillesse n'est qu'un des éléments déclencheurs parmi d'autres.

Bien que redoutée, l'apparition de l'arthrose ne signifie pas nécessairement la fin de la carrière sportive du cheval. Il existe une multitude de solutions pour ralentir son évolution et de moyens pour soutenir les articulations du cheval arthrosique.

 

Qu’est-ce que l'arthrose ?

L'arthrose équine est une condition dégénérative des articulations qui se caractérise par une dégradation progressive du cartilage. Les articulations les plus touchées incluent souvent les membres inférieurs, comme les hanches et les membres postérieurs. Cette dégénérescence entraîne raideur, douleur et inflammation, limitant ainsi la mobilité du cheval.

 

Comment reconnaître l’arthrose chez le cheval ?

Identifier les signes précoces de l'arthrose est crucial pour fournir un traitement précoce et efficace.

Quels sont les symptômes typiques de l’arthrose ?

L'arthrose équine se caractérise par une variété de symptômes qui reflètent la dégradation progressive du cartilage articulaire et les réponses inflammatoires associées :

Arthrose boiterie cheval
Boiterie / Raideur articulaire

La boiterie est un symptôme cardinal de l'arthrose chez le cheval. Elle peut être intermittente, survenant particulièrement après un exercice intense ou une période prolongée de repos. La raideur articulaire est également fréquemment observée, limitant la flexion et l'extension des membres et pouvant amené à une tendinite.

articulations arthrose
Gonflement des articulations

Une accumulation de liquide synovial dans les articulations touchées peut entraîner un gonflement visible, souvent accompagné de chaleur locale et de sensibilité au toucher. Ce gonflement est le résultat d'une réponse inflammatoire à la dégradation du cartilage et des structures périarticulaires.

cheval qui se couche ou se lève plus
Difficulté à se lever ou à se coucher

Les chevaux atteints d'arthrose peuvent éprouver des difficultés à se lever du sol ou à se coucher, en raison de la douleur et de la raideur articulaire. Ces mouvements nécessitant une flexion des membres peuvent être particulièrement inconfortables pour les chevaux arthrosiques.

performance cheval
Diminution des performances

L'arthrose peut avoir un impact significatif sur les performances du cheval, entraînant une diminution de sa capacité à réaliser des mouvements complexes ou à maintenir un niveau de performance optimal. Les activités qui sollicitent particulièrement les articulations, telles que le saut d'obstacles ou le dressage, peuvent être affectées de manière significative.

Sensibilité cheval
Sensibilité au toucher

Les articulations touchées par l'arthrose peuvent être sensibles au toucher, et les chevaux peuvent réagir avec une augmentation de la douleur lorsqu'elles sont manipulées. Cette sensibilité peut être évaluée par des palpations douces des articulations affectées.

Comportement cheval
Modification du comportement

Les changements comportementaux peuvent également être observés chez les chevaux souffrant d'arthrose. Cela peut inclure des signes d'inconfort tels que l'irritabilité, la léthargie ou une réticence à se livrer à des activités qui étaient auparavant réalisées avec enthousiasme.

Déformation arthrose cheval
Déformation des articulations

L'arthrose provoque une dégradation du cartilage articulaire et des changements dégénératifs dans les os adjacents. Ces altérations structurelles peuvent entraîner une déformation visible des articulations. Les articulations peuvent sembler gonflées, irrégulières ou déformées. Cette déformation peut affecter diverses articulations, telles que les articulations du boulet, du boulet fémoral, etc.

> Autres maladies, les potentielles conséquences de l’arthrose chez le cheval ?

L'arthrose chez le cheval peut avoir un impact notable sur la santé globale du cheval et augmenter le risque de développer d'autres affections médicales.

maladie cushing cheval

Certaines maladies métaboliques, la maladie de Cushing, peut entraîner une inflammation chronique des articulations et accélérer le processus de dégénérescence cartilagineuse associé à l'arthrose.

La maladie de Cushing (3), également appelée syndrome de Cushing équin ou hypersensibilité à l'ACTH, est une affection endocrinienne courante chez les chevaux âgés. Elle est causée par une production excessive de l'hormone corticotrope (ACTH) par la glande pituitaire située dans le cerveau. Cette surproduction d'ACTH stimule à son tour les glandes surrénales pour produire un excès d'hormones, en particulier le cortisol, également connu sous le nom d'hormone du stress.

Les symptômes de la maladie de Cushing chez le cheval peuvent inclure une croissance excessive de la robe, un retard de mue, une augmentation de la soif et de la miction, une faiblesse musculaire, une tendance aux infections cutanées, une perte de poids malgré un appétit augmenté, et une susceptibilité accrue aux infections et aux maladies.

 

maladie boiterie arthrose

La maladie naviculaire peut entraîner une boiterie chronique et une charge inégale sur les membres du cheval. Cette surcharge peut entraîner une usure accrue des articulations environnantes, ce qui peut contribuer au développement de l'arthrose dans ces zones.

La maladie naviculaire, également connue sous le nom de syndrome naviculaire ou syndrome de naviculaire, est une affection douloureuse et souvent chronique qui affecte les structures du pied du cheval. Elle tire son nom de l'os naviculaire, également appelé os sésamoïde distal, situé dans la région du pied entre les os du talon et les os du doigt.

La maladie naviculaire est généralement associée à une inflammation ou à une dégénérescence des structures du pied, telles que le ligament suspenseur du boulet, le tendon fléchisseur profond, la bourse naviculaire et la surface articulaire de l'os naviculaire lui-même. Ces changements peuvent entraîner une douleur et une boiterie chroniques, en particulier lors de l'exercice sur des surfaces dures ou inégales.

 

arthrite arthrose cheval

Les infections bactériennes ou fongiques des articulations, telles que l'arthrite septique, peuvent entraîner une inflammation articulaire sévère et endommager le cartilage, favorisant ainsi le développement ultérieur de l'arthrose.

L'arthrite septique, également connue sous le nom d'arthrite infectieuse, est une inflammation des articulations causée par une infection bactérienne ou fongique. Cette infection peut se propager à l'intérieur de l'articulation par voie sanguine, par une blessure ou par une extension d'une infection adjacente, telle qu'une plaie ou une infection de la peau. L'arthrite septique peut toucher n'importe quelle articulation du corps et peut-être très douloureuse et invalidante.

Les symptômes de l'arthrite septique chez le cheval peuvent inclure une boiterie soudaine et sévère, une sensibilité articulaire, un gonflement et de la chaleur au niveau de l'articulation touchée, ainsi que de la fièvre et une léthargie. Un diagnostic précis est crucial pour identifier l'agent infectieux responsable de l'arthrite et pour démarrer un traitement approprié, qui peut inclure des antibiotiques, des anti-inflammatoires et, dans certains cas, des procédures chirurgicales pour drainer l'articulation infectée.

 

 

Processus scientifique : quelles sont les causes de l’arthrose chez le cheval ?

L'arthrose, une pathologie articulaire dégénérative, trouve son origine dans une combinaison complexe de facteurs. Comprendre ces causes est essentiel pour prévenir et traiter efficacement cette condition chez les équidés.

La composition d'une articulation est complexe et implique plusieurs éléments qui travaillent en synergie pour permettre le mouvement tout en offrant un soutien structurel. Voici les principaux composants d'une articulation :

Fonctionnement articulation cheval

Cartilage articulaire : Le cartilage recouvre les extrémités osseuses des articulations. Il est lisse et élastique, agissant comme un amortisseur pour réduire le frottement entre les os pendant le mouvement.

Capsule articulaire : La capsule articulaire est une enveloppe fibreuse qui entoure l'articulation, formant une cavité articulaire contenant le liquide synovial.

Liquide synovial : Ce liquide visqueux est produit par la membrane synoviale à l'intérieur de la capsule articulaire. Il lubrifie et nourrit le cartilage, réduisant ainsi la friction entre les surfaces articulaires.

Membrane synoviale : Cette fine membrane tapissant l'intérieur de la capsule articulaire produit le liquide synovial et joue un rôle dans la nutrition du cartilage.

Ligaments : Les ligaments sont des bandes de tissu fibreux qui relient les os entre eux au niveau de l'articulation, offrant stabilité et résistance à la surtension.

Tendons : Les tendons sont des tissus fibreux qui relient les muscles aux os, permettant ainsi le mouvement articulaire en transmettant la force musculaire aux os.

Membrane fibreuse : Cette membrane fibreuse entoure la capsule articulaire, renforçant sa structure et contribuant à maintenir la stabilité de l'articulation.

Ensemble, ces composants assurent le bon fonctionnement de l'articulation, permettant des mouvements fluides tout en fournissant soutien et stabilité aux chevaux.

La dégénérescence du cartilage

Dans le cadre de l'arthrose chez le cheval, la dégénérescence du cartilage articulaire est un élément central du processus pathologique. L'articulation, site où deux os se rencontrent, est composée de plusieurs structures cruciales, dont le cartilage, une structure lisse et résiliente qui recouvre les extrémités des os et permet un mouvement articulaire fluide. Cependant, lorsque des facteurs tels que le vieillissement, les traumatismes répétés ou les contraintes excessives agissent sur l'articulation, le cartilage peut subir des altérations dégénératives.

La dégénérescence du cartilage articulaire dans l'arthrose chevaline peut être décrite comme un processus en plusieurs étapes :

1

Altération de la composition chimique

Les changements biochimiques au niveau du cartilage peuvent survenir, notamment une diminution des protéoglycanes et des composants de la matrice extracellulaire, qui sont essentiels pour maintenir la structure et les propriétés du cartilage.

À savoir, les protéoglycanes sont des molécules présentes dans la matrice extracellulaire du cartilage, constituées d'un noyau protéique associé à des chaînes de sucres. Ils aident à maintenir la structure et les propriétés du cartilage en retenant l'eau. La matrice extracellulaire du cartilage est un réseau complexe comprenant également du collagène et d'autres protéines, fournissant un soutien mécanique. Une diminution des protéoglycanes et d'autres composants de la matrice extracellulaire peut conduire à une dégradation du cartilage et contribuer à des problèmes articulaires comme l'arthrose.

 

2

Perte de la résistance et de l'élasticité

La dégénérescence cartilagineuse entraîne une perte de la capacité du cartilage à absorber les chocs et à résister aux forces mécaniques normalement supportées pendant le mouvement.

3

Formation de fissures et de fissures

Des fissures peuvent se former à la surface du cartilage, compromettant sa fonction de lubrification et de protection des surfaces articulaires.

 

4

Formation d'ostéophytes

En réponse au stress et à la dégénérescence du cartilage, le corps peut développer des excroissances osseuses appelées ostéophytes, qui peuvent altérer davantage la structure et la fonction de l'articulation.

Ce processus de dégénérescence progressive du cartilage contribue à la douleur,à la raideur et à la dysfonction articulaire car différentes parties des articulations se touchent. Ce qui est observé chez les chevaux atteints d'arthrose, compromettant leur bien-être et leurs performances.

 

> Les facteurs de l’arthrose chez le cheval

L'arthrose chez le cheval est une pathologie d'une complexité notable, soumise à l'influence de divers facteurs.

traumatisme articulations cheval

Microtraumatismes répétés

Les contraintes articulaires incessantes, conséquence des entraînements intenses ou des compétitions régulières, peuvent induire des microtraumatismes sur les articulations, instigateurs majeurs de la dégradation du cartilage et, en fin de compte, de l'installation de l'arthrose.

inflammation arthrose

Inflammation articulaire

L'état inflammatoire chronique dans les articulations, souvent corollaire de blessures ou de processus dégénératifs, se positionne comme un catalyseur de la destruction cartilagineuse et de l'aggravation des symptômes arthrosiques.

raideurs membres arthrose

Déséquilibre biomécanique

Les déséquilibres dans la locomotion ou dans la répartition du poids corporel du cheval peuvent induire une distribution inégale des forces sur les articulations, accroissant ainsi le risque de survenue d'arthrose.

cartilage cheval

Altérations du métabolisme du cartilage

Des altérations métaboliques au niveau du cartilage, induites par des carences nutritionnelles ou des déséquilibres hormonaux, peuvent entraver sa capacité régénératrice, le rendant plus vulnérable à la détérioration.

transmission génétiques cheval

Facteurs génétiques

Certains spécimens équins peuvent hériter d'une prédisposition génétique à l'arthrose, phénomène influencé par la race, la lignée ou des anomalies génétiques spécifiques.

cheval âgé

Age

L'arthrose prévaut davantage chez les équidés avancés en âge, où le processus de dégénérescence articulaire s'intensifie avec le temps et les sollicitations. Cependant, il est notable que cette pathologie puisse également affecter des sujets plus jeunes, suite à des blessures ou à des conditions génétiques prédisposantes.

> Quels sont les facteurs aggravants de l’arthrose chez le cheval ?

Les facteurs exacerbateurs de l’arthrose chez le cheval embrassent une panoplie de variables pouvant concourir à l'aggravation et à l'évolution de cette pathologie articulaire dégénérative.

Les facteurs extérieurs aggravants de l’arthrose chez le cheval :

L'arthrose, une condition déjà complexe, peut être exacerbée par divers éléments extérieurs.

surmenage cheval
Surmenage

L'exposition prolongée à des efforts physiques excessifs peut aggraver les lésions articulaires existantes et intensifier la progression de l'arthrose.

box conséquences
Inactivité physique

L’exposition d’un cheval ne pouvant pas marcher ou étant limité dans ses mouvements intensifie la progression d’une arthrose.

douleur cheval
Mauvaise gestion de la douleur

Un contrôle inadéquat de la douleur peut conduire à une surutilisation des articulations affectées, exacerbant ainsi les dommages cartilagineux et les symptômes associés.

Obésité

Un excès de poids exerce une pression supplémentaire sur les articulations, accélérant la dégradation du cartilage et augmentant la sévérité de l'arthrose.

condition de vie cheval
Environnement inadapté

Des conditions environnementales inappropriées, telles que des sols durs ou glissants, peuvent entraîner des contraintes supplémentaires sur les articulations et aggraver les symptômes de l'arthrose.

blessures
Traumatismes récurrents

Les traumatismes articulaires récurrents, qu'ils soient accidentels ou liés à une activité sportive, peuvent entraîner une détérioration progressive des articulations déjà affaiblies par l'arthrose.

alimentation cheval
Mauvaise nutrition

Une alimentation déséquilibrée ou inadaptée peut contribuer à des troubles métaboliques et inflammatoires, aggravant ainsi les symptômes de l'arthrose.

stress cheval
Stress

Le stress chronique peut entraîner une augmentation des niveaux d'inflammation dans le corps, ce qui peut aggraver les lésions articulaires et la douleur associée à l'arthrose.

Comment détecter et diagnostiquer l’arthrose chez le cheval ?

L'arthrose chez le cheval peut poser des défis lors de sa détection et de son diagnostic.

> Une approche multidisciplinaire pour un diagnostic précis

Pour parvenir à un diagnostic précis de l'arthrose chez le cheval, il est souvent nécessaire de mobiliser différentes expertises. Découvrez comment l'association de compétences diverses, telles que la médecine vétérinaire et l'expertise en kinésithérapie équine, peut contribuer à une meilleure compréhension et à une détection plus précise de cette affection.

soins clinique

- L'examen clinique est une étape cruciale dans la détection de l'arthrose chez le cheval. Il permet au vétérinaire d'évaluer l'état des articulations et de détecter les signes cliniques caractéristiques de l'arthrose.

Le vétérinaire peut repérer des signes extérieurs d'arthrose, tels que des boiteries, des raideurs articulaires, des gonflements ou des déformations des articulations. Ensuite, les articulations du cheval sont palpées pour détecter toute sensibilité, douleur, gonflement ou limitation de la mobilité. Les articulations les plus couramment examinées sont celles des membres, comme les genoux, les hanches et les boulets. Le vétérinaire observe attentivement la démarche du cheval lorsqu'il marche, trotte ou galope. Les modifications de la démarche, telles que des boiteries intermittentes ou persistantes, peuvent indiquer une altération due à l'arthrose. Des manipulations spécifiques peuvent être effectuées pour tester la mobilité et la souplesse des articulations. Des tests de flexion et d'extension peuvent être réalisés pour évaluer la présence de douleur ou de raideur articulaire.

 

- Évaluation de l'historique médical

L'historique médical d'un cheval peut fournir des informations essentielles pour comprendre son état de santé actuel.  Il est important de connaître les antécédents médicaux, y compris les performances passées et les éventuelles blessures antérieures, peuvent orienter le diagnostic de l'arthrose.

- Examens complémentaires

Lorsque des signes cliniques d'arthrose sont détectés lors de l'examen clinique initial, des examens complémentaires sont souvent nécessaires pour confirmer le diagnostic et évaluer l'étendue des dommages articulaires.

On retrouve différents examens complémentaires :

radiographie cheval
Radiographies

Les radiographies sont l'un des outils d'imagerie les plus couramment utilisés pour évaluer l'arthrose chez le cheval. Elles permettent de visualiser les changements structuraux dans les articulations, tels que la présence d'ostéophytes (éperons osseux), la diminution de l'espace articulaire et d'autres signes de dégénérescence cartilagineuse.

Échographie pour chevaux
Échographie

L'échographie est une modalité d'imagerie non invasive qui peut être utilisée pour évaluer les tissus mous autour des articulations, tels que les tendons et les ligaments. Elle peut également aider à détecter l'accumulation de liquide dans l'articulation (épanchement articulaire), qui est souvent associée à l'arthrose.

liquide synoval articulation
Analyse du liquide synovial

L'analyse du liquide synovial, qui est le liquide lubrifiant présent dans les articulations, peut fournir des informations précieuses sur l'état inflammatoire de l'articulation et sur la présence de débris cartilagineux ou d'autres marqueurs de l'arthrose. Une analyse approfondie du liquide synovial peut aider à confirmer le diagnostic d'arthrose et à guider le traitement.

arthroscopie cheval
Arthroscopie

L'arthroscopie est une procédure chirurgicale qui permet d'observer directement l'intérieur de l'articulation à l'aide d'un petit instrument optique appelé arthroscope. Cette technique peut être utilisée pour évaluer l'étendue des dommages articulaires, retirer des débris cartilagineux et effectuer d'autres interventions thérapeutiques dans le cadre du traitement de l'arthrose chez le cheval.

Comment soulager l’arthrose chez le cheval ?

 

Pour soulager l'arthrose chez le cheval, il est essentiel de réduire l'inflammation associée à cette condition.

> Réduire l’inflammation de l’arthrose chez le cheval

Après un examen clinique approfondi et en fonction du stade de l'arthrose, le vétérinaire peut recommander divers traitements pour soulager les douleurs du cheval arthrosique.

Médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) :

Ces médicaments prescrits par le vétérinaire agissent directement sur l'inflammation pour réduire le gonflement, atténuer la douleur et améliorer la mobilité articulaire. Les AINS agissent en inhibant les enzymes responsables de la production de prostaglandines, substances impliquées dans le processus inflammatoire. En bloquant cette production, les AINS diminuent la réponse inflammatoire dans les articulations affectées par l'arthrose, contribuant ainsi à soulager la douleur. Cette action combinée aide à améliorer la qualité de vie du cheval arthrosique. Étant donné que la douleur est fréquente chez les chevaux atteints d'arthrose, l'utilisation d'AINS suit un protocole de gestion de la douleur dans le but d’améliorer leur qualité de vie et leur mobilité articulaire.

Injections intra-articulaires :

Cette méthode implique l'injection par le vétérinaire d'une combinaison de substances directement dans la capsule articulaire. Ces substances peuvent inclure des anti-inflammatoires stéroïdiens, de l'acide hyaluronique ou des préparations à base de sérum et de sang autologue du patient. Elles sont choisies pour leurs effets anti-inflammatoires et chondroprotecteurs, sans effets indésirables.

Biphosphonates :

Ces médicaments, administrés par injection intra-veineuse ou intra-musculaire, ralentissent l'activité des cellules osseuses responsables de la résorption du tissu osseux. Cela contribue à réduire la destruction du tissu osseux, particulièrement bénéfique dans les affections naviculaires et les éparvins.

Mésothérapie :

Cette pratique consiste à injecter localement de petites quantités de médicaments sur ou autour des zones à traiter pour soulager la douleur, notamment dans les cas de dorsalgies et d'arthrose cervicale.

bienfaits massages arthrose

Le massage stimule la circulation sanguine autour des articulations affectées, ce qui peut aider à réduire l'inflammation et à favoriser l'apport en nutriments et en oxygène aux tissus endommagés. En assouplissant les tissus musculaires et en augmentant la flexibilité des articulations, le massage peut contribuer à améliorer la mobilité du cheval arthrosique, facilitant ainsi ses déplacements et réduisant l'inconfort.

Notre soin Motus Equilibrium est idéal en cas d’arthrose chez le cheval. Ce gel rafraîchissant pour tendons, articulations et muscle est spécialement conçu pour répondre aux besoins spécifiques des chevaux en matière de soins musculaires et articulaires dans le but de soulager le cheval. Enrichi en cannabidiol (CBD) et en extraits de plantes, ce gel offre un soutien optimal aux chevaux, que ce soit après l'exercice ou en cas de gêne musculaire ou articulaire ou en cas d’arthrose.

bienfaits maréchalerie arthrose

Les soins de maréchalerie et de podologie réguliers sont essentiels pour prévenir les déviations et rééquilibrer les appuis du corps sur les pieds. En collaboration avec le vétérinaire, le parage et/ou la ferrure peuvent être utilisés pour corriger mécaniquement les déséquilibres et réduire les douleurs liées à l'arthrose.

opération chirurgie cheval

L’arthrodèse est une intervention chirurgicale visant à fusionner deux articulations pour les immobiliser.

☞ L'arthrose reste donc un défi majeur pour les propriétaires de chevaux et les professionnels de la santé équine. Malgré les avancées dans la compréhension et le traitement de cette maladie, il est clair qu'une approche holistique est nécessaire pour améliorer la qualité de vie des chevaux touchés. En combinant différentes modalités thérapeutiques, des soins attentifs et une gestion proactive, il est possible d'atténuer les symptômes de l'arthrose et d'optimiser le bien-être des chevaux concernés. Toutefois, il reste encore beaucoup à apprendre et à explorer dans ce domaine pour fournir des solutions efficaces et durables. En travaillant ensemble, la communauté équine peut continuer à faire des progrès significatifs dans la prise en charge de cette condition débilitante.

Comment lutter contre l’arthrose chez le cheval ?

L'arthrose peut compromettre le bien-être et la performance du cheval. Découvrez les différentes approches utilisées pour atténuer les effets de l'arthrose chez les chevaux.

> Pratiques préventives de l’arthrose chez le cheval

La prévention de l'arthrose chez le cheval repose sur diverses pratiques visant à réduire les contraintes articulaires et à maintenir la santé des articulations.

- Gestion de la ferrure

Une gestion appropriée de la ferrure peut contribuer à réduire les contraintes excessives exercées sur les articulations du cheval. Des techniques de ferrage adaptées, telles que l'utilisation de fers spécifiques et le réglage de la hauteur et de l'angle de la ferrure, peuvent aider à réduire les tensions sur les structures articulaires et à prévenir l'usure prématurée du cartilage.

- Parage adapté

Un parage régulier et adapté peut contribuer à maintenir l'équilibre et la santé des pieds du cheval, ce qui est essentiel pour réduire les contraintes sur les membres et les articulations. Un parage correct peut également aider à prévenir les troubles locomoteurs qui peuvent aggraver l'arthrose chez le cheval.

- Contrôle du poids

Le contrôle du poids est un aspect indispensable de la prévention et de la gestion de l'arthrose chez le cheval. Un excès de poids peut exercer une pression excessive sur les articulations, aggravant ainsi les symptômes de l'arthrose. Une alimentation équilibrée et une surveillance régulière du poids corporel sont essentielles pour maintenir un poids optimal et réduire les contraintes articulaires.

- Vigilance au travail

Une attention particulière doit être portée à l'intensité et à la durée du travail du cheval pour prévenir l'aggravation de l'arthrose. Une charge de travail excessive ou inadaptée peut entraîner une surutilisation des articulations et augmenter le risque de lésions articulaires et de progression de l'arthrose. Une planification minutieuse des séances d'entraînement et une adaptation aux besoins individuels du cheval sont essentiels pour prévenir les dommages articulaires.

- Qualité des sols

La qualité des sols sur lesquels le cheval évolue peut avoir un impact significatif sur la santé de ses articulations. Des sols inappropriés, tels que des surfaces dures ou irrégulières, peuvent entraîner des traumatismes répétés aux articulations et favoriser le développement de l'arthrose. Le choix de surfaces de travail adaptées et le maintien de leur qualité sont donc des éléments importants de la prévention de l'arthrose chez le cheval.

 

> Soins naturels externes contre l’arthrose

En complément des traitements conventionnels, certains soins naturels externes peuvent être utilisés pour soulager les symptômes de l'arthrose chez le cheval. Parmi ces approches alternatives, on retrouve l'utilisation d'huiles essentielles réputées pour leurs propriétés anti-inflammatoires et analgésiques.

gingembre bienfaits arthrose

Huile essentielle de gingembre

L'huile essentielle de gingembre est appréciée pour ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques, qui peuvent aider à soulager les douleurs articulaires associées à l'arthrose. En application externe, diluée dans une huile végétale, elle peut être massée doucement sur les zones affectées pour favoriser le soulagement et la détente musculaire.

lavande bienfaits arthrose

Huile essentielle de lavande

L'huile essentielle de lavande est connue pour ses vertus apaisantes et relaxantes. Elle peut être utilisée en massage externe pour aider à réduire les tensions musculaires et à favoriser une sensation de bien-être chez le cheval souffrant d'arthrose. Son action calmante peut également contribuer à atténuer le stress et l'anxiété (6) liés à la douleur articulaire.

 

menthe poivrée bienfaits arthrose

Huile essentielle de menthe poivrée

L'huile essentielle de menthe poivrée est réputée pour son effet rafraîchissant et analgésique. En application externe, elle peut aider à soulager les douleurs articulaires en apportant une sensation de fraîcheur et en réduisant l'inconfort. Son action stimulante peut également contribuer à améliorer la circulation sanguine autour des articulations affectées.

Eucalyptus bienfaits arthrose

Huile essentielle d’eucalyptus

L'huile essentielle d'eucalyptus possède des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques qui peuvent être bénéfiques pour soulager les douleurs articulaires. En application externe, diluée dans une huile de support, elle peut être utilisée en massage pour apaiser les tensions musculaires et favoriser la relaxation chez le cheval atteint d'arthrose.

Ces ingrédients naturels sont présents dans notre produit de soin le Motus Equilibrium.

Il est important de noter que l'utilisation d'huiles essentielles chez les chevaux doit être effectuée avec précaution et sous la supervision d'un professionnel de la santé équine.

La prévention de l'arthrose chez le cheval peut également être abordée à travers l'utilisation de produits de soin naturels. Ces produits visent à maintenir la santé des articulations et à réduire les risques de développement de l'arthrose, tout en évitant l’utilisation de produits polluants et irritants.

Produits de soin naturel pour prévenir l’arthrose

Soin massage arthrose

Notre produit de soin Motus Equilibrium est un gel rafraîchissant pour tendons, articulations et muscles. Spécialement conçu pour répondre aux besoins spécifiques des chevaux en matière de soins musculaires et articulaires dans le but de soulager le cheval. Enrichi en cannabidiol (CBD) et en extraits de plantes, ce gel offre un soutien optimal aux chevaux, que ce soit après l'exercice ou en cas de gêne musculaire ou articulaire ou en cas d’arthrose. 

Il procure une sensation rafraîchissante et contribue à favoriser la circulation, crucial pour la santé et la récupération des tendons et des articulations en cas d’arthrose chez le cheval.

Le gel aide à détendre les muscles et les tendons, privilégiant ainsi une meilleure récupération et une diminution de l'inflammation.

Contrairement aux huiles, ce gel évite le côté gras et peut-être facilement brossé une fois sec, simplifiant son utilisation et son entretien.

Chez les chevaux, l’arthrose peut mener à une raideur articulaire et à une douleur chronique, limitant leur performance et leur qualité de vie. L’utilisation du Motus Equilibrium permet de réduire les douleurs et de soulager le cheval en massant les articulations.

Références :

  1. Dabareiner RM, Cohen ND, Carter GK, Nunn S, Moyer W. Lameness and poor performance in horses used for team roping: 118 cases (2000-2003). J Am Vet Med Assoc. 2005.

  2. Swor TM, Dabareiner RM, Honnas CM, Cohen ND, Black JB. Musculoskeletal problems associated with lameness and poor performance in cutting horses: 200 cases (2007-2015). J Am Vet Med Assoc. 2019.

  3. Gillespie CC, Adams SB, Moore GE. Methods and Variables Associated with the Risk of Septic Arthritis Following Intra-Articular Injections in Horses: A Survey of Veterinarians. Vet Surg. 2016.

  4. Ribitsch I, Oreff GL, Jenner F. Regenerative Medicine for Equine Musculoskeletal Diseases. Animals (Basel). 2021.

  5. Watts AE, Dabareiner R, Marsh C, Carter GK, Cummings KJ. A randomized, controlled trial of the effects of resveratrol administration in performance horses with lameness localized to the distal tarsal joints. J Am Vet Med Assoc. 2016.

  6. Caron JP, Genovese RL. Principles and practices of joint disease treatment. In: Ross MW, Dyson SJ, eds. Diagnosis and management of lameness in the horse. Philadelphia: Elsevier, 2003.

Related products